L'OSTÉOPATHIE, C'EST QUOI ?

Officiellement reconnue en France depuis 2002, l’ostéopathie est une thérapie manuelle visant à diagnostiquer et traiter les restrictions de mobilité au sein du corps humain. Ces restrictions peuvent engendrer un déséquilibre des systèmes de régulation du corps et provoquer des gènes voire des douleurs au quotidien. 

L’ostéopathe a donc pour but de déceler et traiter ces restrictions, afin de rétablir ou maintenir l’équilibre des systèmes physiologiques régulant le corps humain.

Afin de libérer ces contraintes, l’ostéopathe s’appuie sur une connaissance approfondie du corps humain et sur plusieurs principes tels que l’autoguérison et la globalité du corps.

Afin d'assurer la meilleure des prises en charge, il est préférable d'apporter vos clichés et examens complémentaires (radiographie, IRM, scanner, échographie).

OSTÉOPATHIE

Une approche individuelle

La main sur Bump

GROSSESSE & ACCOUCHEMENT

La grossesse est toujours un événement particulier dans la vie d’une femme. Bien que magnifique, la grossesse peut aussi malheureusement amener des douleurs et de l’inconfort.

La prise en charge médicamenteuse étant limitée, le suivi ostéopathique permet un soulagement des différents maux en lien avec la grossesse.


L’ostéopathie n’intervient pas en remplacement du suivi obstétrical, mais une séance ostéopathique aura pour objectif de vous apporter un confort immédiat et d’optimiser la qualité dynamique du bassin qui est essentielle à l’accouchement.


Avec la grossesse, votre corps change. Vos hormones ne se régulent plus de la même manière, vos muscles se transforment et votre posture évolue avec la croissance du ou des bébé(s). Tous ces changements peuvent s’accompagner de différentes douleurs que votre ostéopathe saura appréhendez et traiter :

• Douleurs (le plus souvent ligamentaire en cette période).

• Lombalgies, Sciatiques, Dorsalgies, Cervicalgies.

• Troubles digestifs: reflux, coliques, constipations, diarrhée…

• Maux de tête.


La grossesse est un processus long et les changements se font progressivement, l’accouchement est lui relativement court et amène des modifications majeures et traumatisantes pour un organisme qui vient de passer 9 mois à s’adapter au mieux à la croissance d’un être cher.


Un bilan ostéopathique post-partum de l’état des structures du corps (périnée, bassin, coccyx..) vous aidera dans la gestion des éventuelles séquelles de l’accouchement et vous permettra d’optimiser la préparation à la rééducation périnéale.

OSTÉOPATHIE PÉDIATRIQUE

Vous avez ou venez d'accoucher et vous ne savez pas si vous devez amener votre bébé chez un Ostéopathe ?

Sachez que pendant la vie intra-utérine et lors de l’accouchement votre bébé a subit de nombreuses contraintes et accumulé de nombreuses tensions au niveau de son crâne et de son corps, qui pourront occasionner à distance certains symptômes.

Chez le nourrisson, l’examen ostéopathique s’effectue avec une extrême douceur. Le traitement consiste au relâchement des tensions corporelles et crâniennes.

Ne vous inquiétez pas si votre bébé pleure durant la séance. Il se libère de tensions tissulaires qui l'entravaient jusqu'alors. Il ne souffre pas, les pleurs sont son seul moyen d'expression. C’est même bon signe car il décharge son émotionnel et son stress ressenti et emmagasiné lors de sa vie intra-utérine et sa naissance.

Il est préférable de consulter quand certains de ces signes sont présents :

-       l’accouchement a été difficile, travail trop long (+8h) ou trop court (-2h)

-       utilisation de forceps, spatule, ventouse, forte traction sur la tête du bébé

-       si lors de l’expulsion : manœuvre de pression sur le ventre maternel

-       présentation par la face ou en siège

-       cordon autour du cou

-       en cas de prématurité (crâne davantage fragile), de grossesse gémellaire

-       en cas de césarienne, de souffrance fœtale, de réanimation du bébé

-       si bébé pleure tout le temps sans raison apparente

-       dort peu et se réveille sans cesse et en pleurs

-       régurgite (RGO)

-       ventre plein d'air, constipation, colite, digère mal

-       la tétée : tète mal, tétée longue, agité après la tétée

-       se cambre en arrière quand on le prend dans les bras ou lors de la tétée

-       si bébé a du mal à tenir sa tête

-       sursaute au moindre bruit, se crispe

-       asymétrie des membres inférieurs, de la hanche, de la face, du crâne

-       pied qui tourne vers l’intérieur, bras en arrière

-       use ses cheveux de façon asymétrique à l’arrière du crâne

-       tourne toujours la tête du même coté : suspicion de torticoli congénital

-       strabisme

-       déformation du crâne*

-       canaux lacrymaux bouchés

-       otites à répétitions

-       bronchites à répétitions, respiration bruyante


*déformation du crâne : très souvent les bébés naissent avec la tête un peu déformée, tête dite en « pain de sucre » très allongée ou bien une asymétrie des yeux, des oreilles, le nez écrasé : ce sont des observations à prendre en charge de façon précoce et ne pas vous laissez dire que cela se remettra « tout seul ».

Les déformations du crâne peuvent être visible dès la naissance ou être d’apparition plus tardive. Il est important de consulter avant les 6 mois de l’enfant. Le traitement sera beaucoup plus efficace et les résultats plus rapides.

Physical Therapist

OSTÉO & SPORT

Le sportif, professionnel ou amateur, peut également présenter des gènes dans la vie quotidienne, allant jusqu’à des douleurs chroniques le limitant dans ses performances. L’ostéopathe a donc pour objectif de rétablir ou maintenir son état de santé afin que ses capacités physiques (puissance musculaire, souplesse articulaire, capacité respiratoire) soient maximales et ses performances optimales.

L’Ostéopathie a aussi bien un rôle préventif que curatif, en contribuant à une meilleure préparation avant effort et une meilleure récupération après celui-ci.

A titre préventif :

 • Pour faire un bilan avant ou après sa saison sportive, se préparer avant une épreuve ponctuelle, ou pour améliorer ses performances.

 • L’entraîneur a constaté une perte de performance ou repéré des dissymétries corporelles auprès de ses joueurs.

 • Le sportif perçoit des différences lors de l'exécution de ses mouvements habituels.

A titre curatif :

 • Après des chocs, fractures, entorses, opérations chirurgicales (cicatrices).

 • Pour améliorer les séquelles d’un traumatisme, même ancien.


Ponctuellement en cas de :

 • Chute sans traumatisme osseux ni lésions visibles sur radio.

 • Douleurs articulaires diverses, entorses, tendinites.

 • Essoufflement à l’effort, point de côté.

 • Sciatalgies, cruralgies, lombalgies, dorsalgies, cervicalgies.

 • Maux de tête, troubles de l’équilibre, vertiges.

 • Mauvaise récupération entre les épreuves.

 • Stress, nervosité, troubles du sommeil ou de l’attention, fatigue.


Il est vivement conseillé de nous apporter vos chaussures de sport et semelles orthopédiques, afin d'avoir les meilleurs éléments à notre disposition.

Petits pieds

09.83.42.97.37

©2020 par Tolo'Santé